Vivre et travailler à Londres


Week-end de touristes: musical, resto, ballades
mars 4, 2007, 9:00
Filed under: Uncategorized | Étiquettes: , , , , ,

Le week-end dernier, les parents de mon ami étaient sur Londres. L’occasion de faire plein de choses. Vendredi, tournée (sage) des pubs de Maida Vale and around. Je recommande vivement le Pub du Wellington Hotel (pour en savoir plus, lire la « fiche technique » de l’etablissement): un pub qui a probablement peu changé depuis le 19eme siècle. Bois sculpte, grand escalier, lampes délicates, miroirs décorés, etc. La salle est vaste mais l’espace peu rentabilise, donc mieux vaut arriver tôt pour attraper les quelques sièges dispos.

Samedi, nous sommes invités à aller voir une comédie musicale (musical- prononcer miousicol) au Apollo Theater: Wicked. Un mélange entre le magicien d’Oz et d’autres histoires clichés. Le théâtre se trouve juste en face de la gare de Victoria. Enfer pour accéder au théâtre… pas de bus, métros bloqués… Mais que se passe-t-il ?? Finalement, on apprend petit a petit qu’il n’y a pas de bus vers Victoria, qu’une marche est organisée du cote de Hyde Park qui bloque l’accès vers Victoria. On attrape un Taxi qui tente une traversée en longeant Hyde Park par de petites rues. En vain, tout le monde à pense à ça donc c’est aussi bouché qu’ailleurs. Fair Play, le chauffeur nous ramène à notre point de départ et remet les compteurs a zéro et tente par un autre chemin. Là plus de succès… on longe enfin Leicester Square où notre fameuse marche a décidé de s’arrêter pour des discours enflammés sur la guerre en Irak.

Wicked   Wicked stage

Normalement, les théâtres en Angleterre ne laissent plus personne entrer une fois le spectacle commencé. Mais tellement de monde n’avait pu arriver à l’heure qu’il a été décide de les laisser entrer par petits groupes entre les chansons. Je découvre donc Apollo Theater dans le noir… ma première rencontre avec les comédies musicales anglo-saxonnes. A l’entracte, j’apprécie l’atmosphère familiale qui règne. Je découvre les décors fantastiques.

Wicked theater Le spectacle en lui-même est plaisant mais je ne peux pas m’empêcher de rester un peu détachée… quand même ça ressemble à du Walt Disney Live avec des applaudissements après chaque chanson. Le personnage principal a une voix puissante mais je me retrouve assez insensible à l’émotion que les acteurs/chanteurs mettent… est-ce la chanson ?

Globalement j’ai quand même aimé mais je ne sais pas si je payerai le prix que ça coûte (dans les 50 livres) pour voir un autre musical comme ça… à la rigueur je préfère aller voir un opéra ou un concert d’un artiste que j’aime. Je crois que le concept film/concert au théâtre ce n’est pas pour moi.

On finit la soirée dans un excellent restaurant italien dirigé par un Napolitain du cote de Farrington. Je recommande vivement (encore une fois) l’entrée d’aubergines : une fine tranche d’aubergine roule autour d’un morceau de mozzarella, le tout recouvert d’un filer d’huile et cuit au four avec une touche finale de parmesan et coulis de tomate frais… à tomber. Desserts excellents, pizza bonnes mais pas le plus grandiose dans ce restaurant dont la carte pose un réel problème tant le choix est vaste et les plats rivalisent d’attrait.

 Lendemain, un petit brunch a Notting Hill après une ballade dans le quartier… attention cependant pour ceux qui veulent voir le marche d’antiquités de Portobello Road (alias Portobello Market), pas le dimanche. 

Commentaires fermés sur Week-end de touristes: musical, resto, ballades





Les commentaires sont fermés.



%d blogueurs aiment cette page :