Vivre et travailler à Londres


La Une la plus pitoyable jamais engeristree!
mai 17, 2007, 12:33
Filed under: Non classé | Étiquettes: , , , ,

J’ai un aveu a faire: je ne lis plus les journaux gratuits depuis que je suis arrivée en Angleterre parce qu’ils me dépriment.Si la publication Metro dans sa version Londonienne (je doute que les autres villes d’Angleterre fassent exception a ce que je m’apprête a dire)  fournit une couverture variée de l’actualité, qu’elle soit nationale et internationale (hum), sérieuse, people ou (surtout) sportive, le ton diffère bien de ce que l’on peut trouver en France.

J’en veux pour preuve le sujet qui a fait la couverture de l’édition du Metro du mercredi 16 mai 2007. « Jose collared…but his dog’s on the run », a traduire « Jose menotté (jeu de mots avec collier…pour chien) mais son chien court toujours ».

Jose Mourinho + Dog

Le titre pique la curiosité (sans parler de la photo), en plus ça fait la Une… mais qu’est-ce qu’il se passe ? De quoi s’agit-il ?

 Tout simplement, Jose Murinho (le fameux manager du club de foot Chelsea) n’a pas respecté lors d’un de ses voyages à l’étranger les règles de quarantaine qui s’appliquent aux animaux domestiques voyageant en compagnie de leurs propriétaires.

Vous me direz, il n’y a pas de quoi menotter un homme pour ça. Une amende et basta ! Pas de quoi fouetter un chat, pas de quoi faire sa Une sur ça !Ah mais c’est ça tout le charme des medias anglais.

Ma théorie est la suivante : Un certain media britannique a appelé le vétérinaire de Mourinho et les journalistes lui ont demande s’il avait des infos croquantes contre monnaies sonnantes et trébuchantes. Et allez que je te sors l’histoire du chien. On monte ça en épingle. Reste plus a la Police qu’a faire son boulot avec force zèle face à la camera.

Ca parait un peu gros comme théorie. Et pourtant, une de mes connaissances anglaises était jadis la super copine d’une modeste animatrice TV, sexy et intelligente. Un jour cette connaissance reçoit un coup de téléphone d’un journaliste lui demandant, comme ça, de balancer sur son ex-meilleure amie. Si ça peut arriver pour une animatrice débutante, alors je ne vous parle même pas de Mourinho qui a récemment perdu la Premiereship de Foot face au Manchester United de Sir Alex Ferguson !

Jose Mourinho  Jose Mourinho Jose Mourinho Jose Mourinho

Jose Mourinho

Il faut avouer que l’homme le cherche un peu : moues en tout genre (sans doublure et sans effets speciaux), crises de colère sur le terrain, mauvaises foi a hurler de rire, commentaires post-match comiques (malgré lui). Bref, la morale de tout ça c’est que si vous voulez les vraies infos n’allez pas les chercher dans les journaux gratuits (ou presque gratuits) en Angleterre… et méfiez-vous des journalistes !!

PS: le plus comique dans cette histoire, c’est que la Police c’etait en fait rendue au domicile de Mourinho pour arreter le chien mais comme il s’y opposait c’est lui qu’ils ont fini par arreter!


2 commentaires

Lorsque je suis arrivé en Angleterre, c’était la première fois que je voyais un gratuit du matin, le journal Métro. Depuis peu la mode a passé la Manche et les Francais se sont maintenant dépassé, avec profusion de titres: Matin Plus, Métro et 20 minutes. Quand on prend l’exemple de 20 minutes (articles courts mais rédigés, présentation sur papier magazine et pratique a lire, rubriques informatives) on voit bien la différence avec le Métro anglais (papier journal – on s’en met plein les doigts – info rapides, peu de politique, quelques pages d’actualités mais vraiment le mini, beaucoup de chiens écrasés, présentation beaucoup mois claire).

Les anglais se sont maintenant rattrapés avec Lite et London-quelquechose le soir. Un peu mois rubrique des chiens écrasés, mais remplacés par des pages people, avec photos suggestives… au moins c’est plus sympa pour le morale quand on rentre a la maison😉

Commentaire par Vonric

Tout à fait d’accord. J’ajouterais que j’étais très choquée de constater un matin qu’une petite fille d’environ 8-9ans, accompagnée de sa mère, lisait Métro, particulièrement parce que ce jour là le journal regorgeait de news morbides, entre viols et assassinats (c’était à l’époque où un garçon avait été assassiné par balles pendant son sommeil par « erreur » par des jeunes hoodies). Je trouvais que c’était irrespondable de la part de sa mère et je me demandais quelle image cette gosse pouvait bien avoir du monde qui l’entourait !

Commentaire par sanciaa




Les commentaires sont fermés.



%d blogueurs aiment cette page :